Zoom sur les réseaux sociaux en Dracénie

L’activité sur les réseaux sociaux est assez importante en Dracénie si l’on en juge le nombre de groupes divers et variés que l’on peut trouver sur Facebook. Parmi ces groupes ou pages, figurent les institutionnels. Au niveau de la Communauté d’ Agglomération Dracénoise, la ligne éditoriale correspond bien au rôle que l’on pourrait en attendre, à savoir obtenir des informations sur les actualités de la CAD en tant qu’institution.

Concernant la page Facebook de la ville de Draguignan, étrangement,  l’on y trouve peu d’informations institutionnelles, ni même sur le travail de l’équipe municipale, mais beaucoup plus sur les loisirs et les sorties, notamment ceux organisés par des établissements privés comme le Bucéphale ou la salle de l’Amphitryon.

Côté commerçants ou professionnels, l’usage des réseaux sociaux est encore assez faible, à quelques exceptions près, comme l’enseigne Grolles 72 qui maitrise bien son sujet. Pourtant, il y a énormément à faire en la matière que ce soit en terme d’acquisition, d’animation ou de fidélisation par le biais de Facebook.

Côté initiatives privées et groupes spontanés, comme dans de nombreuses autres villes il a été créé la page « Tu sais que tu es de Draguignan, quand… ». Malheureusement, comme pour d’autres pages, la « ligne éditoriale » semble peu respectée par certains utilisateurs qui en profitent pour y mettre leurs petites annonces, sans rapport avec le partage d’anecdotes sur la vie à Draguignan.

Même problématique pour le groupe Facebook « Draguignan », qui semble être le plus ancien et le plus « gros » en nombre de membres (plus de 7000), certains utilisateurs se servent de ce groupe pour y faire de la publicité commerciale, ce qui n’est pas spécialement le but de ce groupe, mais à la décharge de ses administrateurs, il est difficile d’assurer une « modération » de tous les instants. Du reste, nous avons pu échanger avec un des administrateurs du groupe Facebook Draguignan.

Bonjour, pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre groupe Facebook , dédié à la ville de Draguignan ?

Le groupe Facebook Draguignan a été crée en 2008, celui-ci a pour vocation de créer un réseau entre  dracénois « nouveaux » et « anciens », de créer du lien entre les gens, d’échanger des bons plans, des astuces. Parfois même des opinions. Il représente aujourd’hui, avec ses 7 150 membres, le premier réseau social consacré à Draguignan. La création de ce groupe était également motivée par la volonté de proposer aux dracénois un forum, véritable lieu de débats concernant l’actualité dracénoise (politique, événementielle …) dans le respect et la tolérance. Dans la même lignée que dracenie.net, j’ai voulu proposer une alternative aux « canaux » établis; en outre, cette fonction se révéla fortement appréciée durant la campagne électorale pour les municipales, durant laquelle de nombreux sujets polémiques ont pu être débattu par les internautes.

Considérant le nombre important de membres dans ce groupe n’avez-vous pas des difficultés a en assurer la modération ?

Effectivement, victime de notre succès nous avons été obligé de définir un certain nombre de règles de bon sens. Explicitées dans le cadre d’une « charte d’utilisation », celles-ci consistent à bannir les comportements pénalement répréhensibles (incitation à la haine raciale, insulte …) et engagent les contributeurs à respecter des règles de bonnes conduite (interdiction de publier des petites annonces, des ventes privées, évoquer les controverses sociétales étrangères à Draguignan, ou de propager des phénomènes de pollupostage …). En réaction et corollairement, d’autres groupes sur le réseau social « Facebook » consacrés à Draguignan se sont multipliés.

La presse quotidienne régionale, s’est fait l’écho récemment d’un groupe en particulier, en faisant un black out total sur le vôtre, pourtant plus important et plus ancien, vous en pensez quoi ?

Je n’ai pas de certitude quant à la raison pour laquelle, Var Matin a consacré un article à un groupe en particulier, de surcroit minoritaire et récent. J’ose espérer, que ce n’est pas en raison de certaines critiques virulentes émises sur le forum durant la campagne électorale des municipales.

Quelque soit la raison, et bien évidemment, tout cela n’est pas très grave. De surcroit, je considère  qu’il n’existe aucune concurrence entre les différentes plateformes sur le réseau social; Chacun des forums ayant développé des fonctions et des caractères différents. Face au choix, chacun pourra se faire son opinion et aller où le conduisent ses centres d’intérêts.

Similar Posts