Equipe de France de football : le déshonneur

Certes tout ça est bien léger et accessoire. Mais tout de même, le financement du Football Français en ces temps de rigueur pour presque tout le monde nous concerne tous. Des Stades en plastique, à la mode en Dracénie (en moyenne 400 000 € le stade) des subventions élevées et à rallonges (à la mode partout), des Stades gigantesques de plus de 200 millions d’ euros un peu partout en France, des droits TV payés par la télévision publique à la Fédération, qui elle même est financée par l’état… et l’état, c’est nous… Bref, le Football coûte très cher aux contribuables Français.

Des « supporters-contribuables » victimes de l’irrespect de joueurs gavés aux millions, aux voitures et filles de luxe, qui ne disposent pas de l’éducation pour gérer les honneurs dont ils font injustement l’ objet. Quel drôle de système que celui du Football où des intérêts financiers privés énormes se mêlent d’une manière ou d’une autre aux financements publics.

Pour revenir à la coupe du monde, le Président de la Fédération Française de Football, Jean Pierre Escalettes, qui semble vraiment être sur une autre planète, serait bien inspiré de démissionner, cela compenserait l’ indignité dont à fait preuve l’ équipe de France. Les responsabilités de cette mascarade Sud Africaine sont multiples. Le mal qui touchait le football Français s’ est généralisé. Le fiasco d’ aujourd’hui prévisible lui, depuis 2008.

Repartir d’un nouveau pied serait la moindre des choses à faire, les anciens de 1998 le réclame d’ailleurs à grands cris. Les discours du DTN, du Président de la Fédération Française de Football sont complètement affligeants et déconnectés du réel. Qu’ ont-ils à s’ accrocher à leur poste, à ce point ? Preuve ne peut être plus clairement donnée de leur incompétence. L’ honneur commanderait qu’ ils partent rapidement d’eux-même pour accompagner le sélectionneur.

Ne parlons pas des joueurs, irrespectueux envers tous les Français. Ils ne méritent évidemment plus de porter le maillot Français. Que la ministre joue son rôle, pour une fois, et fasse tomber les têtes à défaut de la sienne. Car l’ intervention musclée qu’elle aurait du opérer (encore une fois se sont en grande partie les contribuables Français qui financent le Football), aurait pu et due se faire, il y a bien longtemps déjà.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=IOePezs_ktg[/youtube]