Voiles de Saint Tropez 2014 : le ballet des classiques

Les dix Classes qui composent la flotte des voiliers dits « de tradition » à Saint-Tropez respectent tous la plus grande équité sportive, permettant aux skippers et propriétaires de régater au sein de groupes compacts et particulièrement cohérents de 12 à 15 unités. Ce sont les “petits yachts” gréés Marconi (grand voile triangulaire) qui s’élançaient en premier à la mi-journée dans un léger flux de secteur ouest pour une dizaine de noeuds. Les 12 mJI, longtemps supports de la Coupe de l’America de 1958 à 1987, trouvaient en les conditions du jour matière à rivaliser d’excellence, et c’est assez naturellement que les Wings, (12 MJI 1937), ou Vim (1939), se présentaient en tête sous le Portalet au bout d’un peu plus de deux heures de course, en compagnie du toujours aussi véloce Manitou, l’ancien yawl Bermudien de la famille Kennedy.

Partis les derniers, les grands cotres et goélettes auriques s’en sont donnés à coeur joie, multipliant les virements de bord au contact avant de lâcher les chevaux en sortie de golfe.

Programme du jeudi 2 octobre

  • A partir de 12 h : Journée des défis Dick Jayson/Jean Laurain, Club 55 Cup entre Moonbeam III et Lelantina et entre Altair et Haloween. Trophée des Centenaires (Gstaad Yacht Club). Régate des 15 M JI (   Golfe de Saint-Tropez Bouée de la Nioulargue).
  • De 17h30 à 21h : Jazz Band sur scène mobile (JP Verdolini, hommage à Ray Charles)
  • A partir de 19 h : Défilé des équipages sur les quais du Vieux Port – animations avec les clowns et Mr Loyal

Image d’illustration : Gilles Martin Raget  / Voiles de Saint Tropez 2014