Virginie Teychené

Largement autodidacte, forgée par la scène, l’art de Virginie Teychené a une assurance que seules les situations les plus diverses peuvent donner. Attirée très tôt par le chant sous toutes ses formes, elle écume la discothèque paternelle. Plus tard, elle chante dans des groupes de pop et de jazz tout en étudiant le droit et la littérature à Aix-en-Provence.

En 2005, Virginie intègre le collectif W.E à la Seyne sur mer où elle parfait sa culture du Jazz. Plusieurs concerts, notamment au festival “Jazz au Fort Napoléon” de la Seyne et dans le Sud de la France, lui permettent de se faire connaître.

En 2008, elle sort son premier disque, “Portraits”, et reçoit le Prix du Jury et le Prix du Public au festival de Jazz de Juan les Pins. Trois autres albums suivent, sous le label Jazz Village d’Harmonia Mundi, avec les musiciens qui l’accompagnent depuis le début : Gérard Maurin, Stéphane Bernard, Jean-Pierre Arnaud, et des solistes invités (Olivier Bogé, Patrick Torreglosa, François Chassagnite, Eric Le Lann, Olivier Ker Ourio).

On y loue la ductilité et le timbre de la voix de Virginie, l’authenticité de ses interprétations, son sens aigu du rythme qui lui permet de passer des tempi les plus lents aux plus rapides. À l’aise aussi bien en anglais qu’en brésilien ou en français, ses quatre albums lui permettent d’exploiter les multiples facettes de sa voix.