Toulon champion de France entre dans l'histoire du rugby

Rien ne devait, pouvait arrêter l’équipe rouge et noir du Rugby Club de Toulon. Après une première mi-temps exaltante et une seconde stressante, le bouclier de Brennus  a pu cette année changer de camp.

Pour la 4e fois, après 22 années de privation le bouclier est donc revenu à Toulon, sous les yeux de serge Blanco aperçu dans le public, qui avait vu avec son équipe de Biarritz le 6 juin 1992 passer le rêve avec 5 points d’écart.

Après la H Cup gagnée et le championnat de France remporté, le RCT entre donc dans l’histoire. Si tous les moyens ont été mis en oeuvre pour arriver à ce résultat, si le collectif a été comme de coutume au rendez-vous, c’est définitivement la prestation de Jonny Wilkinson qui a fait la différence.

Avec 100% de réussite, ce représentant de la perfide Albion aura réconcilié les chauvins les plus récalcitrants avec l’autre pays du rugby.

Demain, nul doute que le Var célèbrera deux couleurs que Stendhal n’aurait pas renié et pour lesquelles il aura vibré la veille, le rouge et le noir.

RCT