Pas de taser pour la Police Municipale

Le Conseil d’Etat annule le décret autorisant l’utilisation du pistolet à impulsion électrique, jugeant que son usage n’est pas assez encadré et contrôlé chez les agents de la police municipale.
Voilà de quoi faire regretter l’investissement de 1000 € environ par pistolet avec ses munitions, aux communes qui en avaient déjà fait l’acquisition.

Laisser un commentaire