La Dracénie se rêverait-elle en Monaco ?

Les fortes pluies de samedi à dimanche dernier ont ravivées les craintes et une certaine forme de mécontentement de la part de ceux qui ont le sentiment que les fortes pluies ont laissées la place aux écrans de fumée.
Dans certaines communes de la Dracénie, les stigmates des inondations demeurent encore, si beaucoup a été fait en un temps record, dans certains endroits où le quotidien des « Dracéniens » se trouvent perturbé, ce qui est certes à relativiser avec à la souffrance de certains sinistrés, un goût amer demeure malgré tout.
Pour preuve, le récent article paru dans la presse quotidienne régionale : « Inondations : inquiétudes en Dracénie » qui relate l’inquiétude des riverains de la Nartuby que ce soit à Rebouillon, dans la zone commerciale de La Foux, à Trans-en-Provence ou dans certains quartiers et résidences de Draguignan.

Lire la suite