Art Riviera

dracenie.net

Média varois au coeur du sud

Saint Tropez

La ville de Saint-Tropez doit son nom aux moines de l’Abbaye de Saint-Victor de Marseille, qui la baptisèrent alors San-Torpes. Ces religieux, propriétaires au XIe siècle de la presqu’île, et de toutes les terres adjacentes, ont élevé ici une chapelle qu’ils ont baptisée «Ecclesia Sancti Torpetis», en souvenir du martyr de Torpetius ou Torpes. C’est en l’an 68 après J.C, que le corps de Torpes, intendant de Néron fut martyrisé et décapité à Pise par celui-ci, pour ne pas avoir voulu abjurer sa récente foi chrétienne. Il fut ensuite livré aux flots avec un coq et un chien dans une barque, portée par le courant Ligure, qui aurait alors échoué sur les rivages du golfe.

A lire  Tourisme en Tunisie : une drôle de campagne ?

[vimeo]http://vimeo.com/8451943[/vimeo]

Bien avant cet événement, en 599 avant J.C., les Phocéens s’installaient à Marseille. Ces hellènes originaires d’Asie Mineure vont créer un chapelet de stations de mouillage en Méditerranée, dont Athenapolis. La romanisation de la Gaule va commencer au milieu du deuxième siècle avant J.C. Dès le règne d’Auguste, les romains développent la colonisation de la Presqu’île avec l’implantation de «villas» et l’extension des vignobles et des fermes tout au long du premier siècle de notre ère. Ensuite, comme dans toute l’Europe occidentale, le pays connaîtra le chaos et les destructions des multiples invasions qui suivront la chute de l’Empire romain… (source : saintropez.fr)

Office du Tourisme de Saint Tropez

Please follow and like us:
error