PLH : à Draguignan c' est Piselli le patron

En novembre 2009 le Conseil communautaire votait à l’unanimité un « plan local de l’habitat ambitieux » et fixait des objectifs « maximum » pour chaque commune de la CAD en matière de construction de logements sociaux. Manifestement, selon le compte rendu du dernier Conseil Municipal de la Ville de Draguignan publié aujourd’hui dans Var Matin, il semble que le Maire de Draguignan est arrêté ce  « maximum » à ce que prévoit la loi S.R.U, et ce, contrairement a ce qui avait été décidé par les instances communautaires.

Une façon peut-être de rappeler qu’ à Draguignan, le patron, c’est lui. Quelle que soit la pertinence de cette décision, voilà qui pourrait inciter bien des maires de la CAD actuels ou à venir, à une réflexion sur le rôle que leurs électeurs peuvent attendre les voir jouer. Leaders ou Followers ?

Modification du 06/03/10 : Ce « billet » reposant sur un article publié par « Var Matin », il est a tempérer en fonction du communiqué adressé en réponse par le maire de Draguignan au Quotidien Régional, dans lequel il conteste l’ objectif de 30% de logements sociaux à Draguignan, qui aurait été retenu par la CAD. Selon ce communiqué c’est bien un objectif de 20% qui aurait été retenu par la CAD. Donc pas de changement.

Laisser un commentaire