Pizzorno : 1er semestre 2014 en légère baisse

Pour le 2ème trimestre 2014, Pizzorno Environnement enregistre un chiffre d’affaires de 55,5 M€ et affiche une baisse de son activité de 8,9% par rapport à la même période de l’exercice précédent.

Ainsi, sur l’ensemble du 1er semestre 2014, le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 109,9 M€. Un repli limité à 2,3% par rapport au 1er semestre 2013, induit par deux décisions stratégiques du Groupe à l’international : la volonté de ne pas répondre à l’appel d’offres relatif au contrat de collecte des déchets ménagers et assimilés de la Communauté Urbaine de Casablanca (échéance fin février 2014) ; l’interruption contrainte de ses activités en Mauritanie en mai dernier suite à d’importants retards de paiements.

De fait, l’activité à l’international s’établit à 18% du chiffre d’affaires globale contre 21% au 30 juin 2013.

Le démarrage de nouveaux contrats de collecte de déchets ménagers et assimilés au 1er semestre a permis de compenser partiellement la moindre contribution de l’activité à l’international:  7 nouvelles communes de Grenoble Métropole (3,3 M€ sur 4 ans) et ; Saint Tropez (1,7 M€/an).

Le chiffre d’affaires non consolidé du 1er semestre 2014 de Zephire, dans le cadre de la gestion de l’Unité de Valorisation Energétique de Toulon, s’est élevé à 9,8 M€ (société détenue à hauteur de 51% par le Groupe, sans impact sur le chiffre d’affaires consolidé du Groupe et intégrée selon la méthode de la mise en équivalence).

Perspectives 2014 : renouvellements de contrats majeurs et conquête de nouvelles parts de marchés.

Pour le 2nd semestre, Pizzorno Environnement pourra s’appuyer sur la récurrence de ses marchés avec les collectivités et bénéficiera des renouvellements majeurs suivants :

  • Roquebrune sur Argens : prestations de collecte, collecte sélective, fourniture et travaux de colonnes enterrées (17,5 M€ sur 7 ans) ;
  • Nice Côte d’Azur  : prestations de collecte et gestion des transferts et déchetteries (0,9 M€ / an) ;
  • Communauté d’Agglomération Dracénoise : prestations de transports et déchetteries sur le territoire de la CAD (4,6 M€ sur 4 ans) ;
  • Marrakech : prestations de collecte et propreté avec mise en service de colonnes aériennes sur la Médina et la célèbre place Jemaa el-Fna (39,3 M€ sur 6 ans).

D’ autre part, les récents développements commerciaux du Groupe contribueront au dynamisme de cette seconde période avec les démarrages des contrats :

SIRMATCOM de Maintenon : prestations de collecte et collecte sélective pour 33 communes de l’Eure et Loir représentant 40 000 habitants (11 M€ sur 7 ans) ;

  • Toulon : nettoyage des plages du Mourillon (185 k€/an) ;
  • Rhône Crussol : collecte de Guilherand-Granges, Cornas et Saint Péray (451 k€ /an) et extension aux collectes des 6 communes duplateau d’Alboussières (193 k€ /an) ;
  • Paris 10e et 18e : collecte des déchets ménagers (13,5 M€/an sur 8 ans). Avec 2 arrondissements supplémentaires sur Paris, Pizzorno Environnement est un des premiers opérateurs sur Paris.

Le renouvellement de Marrakech ainsi que le contrat du SIRMATCOM de Maintenon en Eure et Loir, démontrent les capacités du Groupe à fidéliser ses clients et à conquérir de nouvelles parts de marchés dans des zones à fort potentiel.