Parents d'élèves de Lorgues : une bataille de gagnée ?

Même si la victoire est partielle, et même s’il est regrettable que l’administration de l’éducation nationale n’ait pas pris ses responsabilités plus tôt, la mobilisation et la détermination des parents d’élèves de l’école Négrel de Lorgues ont payés. L’inspecteur de l’éducation nationale aurait en effet annoncé ce jeudi matin aux parents mobilisés devant l’école maternelle, que l’enseignante objet de leurs inquiétudes, serait remplacée  jusqu’à vendredi et peut-être pour une durée plus longue.

Il aura fallu une fois de plus, que des parents soucieux de la sécurité de leurs enfants se mobilisent, alors que l’administration semble ne pas être en mesure de faire le ménage dans ses rangs malgré de multiples plaintes et témoignages très explicites reçus chaque année.

C’est donc sous la pression des parents d’élèves poussés à bout que l’administration semble réagir dans l’intérêt des enfants. C’est en tout cas ce que les parents espèrent tout en craignant que ce ne soit qu’une façon de « noyer le poisson »… Ils restent donc plus que jamais vigilants et ne lâcheront rien.

Ayant le sentiment de n’avoir gagné qu’une bataille, les parents d’élèves restent sur le qui vive, se méfiant de toute velléité de l’inspection de l’éducation nationale du Var de faire revenir un jour celle dont ils ne veulent plus. Leur mobilisation n’est donc aucunement entamée, Ils organisent une surveillance leur permettant de retirer les enfants de la classe à la moindre alerte et sont prêts à reconduire leur mouvement si besoin en était, voire de l’amplifier.

Encore une fois, ce genre d’ affaire est un révélateur de la pesanteur d’une administration frileuse dans ses décisions et si peu réactive (un peu comme ces gros mammouths de la grande époque soviétique).

Quand on voit les difficultés pour les parents à se faire entendre, l’on comprend mieux pourquoi les réformes d’un système qui s’ auto-protège deviennent autant de « missions impossibles » pour chaque nouveau ministre.

N.B: Avec le concours d’Eva Pedroni

Les enfants ont des Droits !

Les enfants ont des droits, consacrés par la déclaration des Droits de l’enfant de 1959 et défendus par la défenseure des enfants. Le Parlement français a en effet voté le 6 mars 2000 une loi créant un Défenseur des enfants pour montrer l’importance qu’il attache au respect effectif des droits fondamentaux des enfants.

Le rôle de la Défenseure des enfants est de défendre et de promouvoir les droits de l’enfant tels qu’ils ont été définis par la loi ou par un engagement international comme la Convention internationale des droits de l’enfant (ou CIDE) ratifiée par la France en 1990.