Immobilier : la loi Scellier

Le principe : En vigueur depuis le 1er janvier 2009 cette loi très intéressante permet de réduire ses impôts. Un remboursement de 25% du prix de revient d’un logement locatif. Grâce à la loi Scellier, c’est jusqu’à 75000 euros de remboursement.

Ce remboursement accordé par la loi Scellier se traduit par une réduction d’impôt dont peuvent bénéficier tous les contribuables sans distinction du niveau de leur imposition. Vous l’ aurez compris, il s’agit là d’une forte incitation à l’acquisition de logements locatifs.La durée de la location est de 9 à 15 ans. La déduction annuelle maximale d’impôt allant jusqu’à la somme rondelette de 8000 euros. Au menu de la loi Scellier : déduction des frais d’emprunt, déduction des frais réels et une possible déduction de 30% (en social).

Investir en loi Scellier est un peu différent d’un investissement locatif traditionnel.

Tout d’abord, c’est obligatoirement un logement neuf (c’est donc un marché différent du marché de l’ancien dans l’immobilier). De plus, il y a de nombreux promoteurs qui gagnent leur vie uniquement en commercialisant par le biais de la loi Scellier.

Certains travaillent très bien, mais d’autres ont mauvaise réputation. Sans compter ceux qui ont des problèmes avec la justice.

1) Se protéger

Si vous rencontrez des professionnels de ce secteur, on vous proposera forcément sous une forme ou une autre une garantie locative. C’est une très bonne chose. Sur 9 ans il y a de fortes chances d’avoir des écarts de trésorerie énormes en cas de remplacement de locataire. Veillez à ce que cette garantie soit vraiment efficace et qu’elle ait très bonne réputation.

2) L’investissement lui-même

Sous prétexte d’une baisse d’impôt vous trouverez sans mal des biens neufs à prix prohibitifs qui selon votre « conseiller » restent très en dessous des prix du marché si on prend en compte la baisse d’impôt. Ne les croyez pas sur parole et renseignez vous. Le prix est fonction de l’emplacement, du standing du bien de la qualité de la construction et de la demande en bien locatif. Veillez à faire un achat intelligent de ce coté là.

3) Les loyers :

Voici ce que l’on va vous annoncer si vous tombez sur une arnaque (c’est la limite définie par la loi pour contrôler l’envolée des prix) :

Zone A : 21,65 € / m²
Zone B1 : 15,05 € / m² ( Draguignan)
Zone B2 : 12,31 € / m²

Ce qui pour un investissement en zone B1 pour un appartement de 65 m² représentera tout de même un loyer de 978 €. Renseignez-vous également sur les prix du marché avant de croire que vous atteindrez cette limite à tout coup. Un appartement très haut standing avec pierre apparente et plafond à la française en plein centre de Lyon de 85 m² se loue au alentour de 1000 €. Méfiez-vous de la poule au œufs d’or. D’ un autre côté sachez que des centaines de gens ont fait de très bonnes affaires grâce à la loi Robien et à la loi Scellier. Ne soyez donc pas trop frileux et profitez de ce coup de pouce de l’État.

Similar Posts