Art Riviera

dracenie.net

Média varois au coeur du sud

Kamel Zouaoui à Lorgues

L’association « la grenouille bleu » proposait hier soir une soirée magique sous les étoiles, dans le parc de l’ Ermitage de Saint Ferréol à Lorgues. Près d’une centaine de personnes ont pu apprécier ce moment privilégié d’émotions et de voyages grâce au talent exceptionnel du conteur Kamel Zouaoui qui a dédié cette soirée à un être cher disparu très récemment.

Son spectacle « regarde plutôt vers la mer » est une invite aux voyages, un voyage intérieur, un voyage dans le temps, un voyage vers les autres.

Un voyage intérieur car indéniablement chacun pourra s’identifier aux émotions vécues par le petit Hugo lors de sa première rentrée au collège, de ses premiers émois amoureux ou de la relation à ses parents. La plupart des tranches de vies évoquées dans ses contes, nous ramènent à notre enfance, à la famille, à la vie de couple, au monde du travail.

Parmi les « voyages » ressentis, ce voyage dans le temps, avec l’évocation des difficultés de ceux qui sont déracinés, qui vivent l’exil, la séparation. « Regarde plutôt vers la mer » évoque une vision, une réalité oubliée et qui semble aujourd’hui désuète, celle vécue par la « première et la deuxième génération ». C’ est l’histoire de la double nationalité, d’une rupture avec un pays idéalisé et d’un retour aux sources retrouvé par l’ odeur inoubliable d’un couscous, sorte de madeleine de Proust, préparé par une mère aimante.


C’est l’histoire de la France, une histoire douloureuse pour tous, car s’agissant de l’Algérie, l’on ne peut s’ empêcher de penser aux « rapatriés » ou aux Harkis, à tous ceux à qui l’on a pu dire: « la valise ou le cercueil ». C’est l’histoire de la France encore, celle de la désindustrialisation et de ses conséquences pour tous, sur l’emploi. C’ est aussi l’histoire de cette humanité retrouvée dans l’inhumanité d’une mine, entre un cheval usé et de Rachid, ce mineur usé comme la plupart de ses collègues de travail par un labeur infernal.


Ce voyage vers les autres, est inspiré par le message induit avec beaucoup de finesse, de tact et d’amour par Kamel Zouaoui, incroyable comédien qui avec sa conviction, sa passion et son art, a réussi le prodige de transporter une centaine de spectateurs pendant deux heures, hors du temps et du quotidien, sans artifices, sauf peut-être celui d’une bougie posée sur le sol…


« Regarde plutôt vers la mer », c’est un hymne à la mer qui finit par un hymne à l’amour de son prochain. Et par les temps qui courent, ça ne peut pas faire de mal…

Please follow and like us:
error