dracenie.net

Média varois au coeur du sud

Jean Pierre Ducret trufficulteur en Dracénie

Histoire d’un trufficulteur en Dracénie… Pythagore fut le premier à théoriser sur la rotondité de la terre. 22 siècles plus tard Galilée inventeur de la lunette astronomique confirmera cette théorie, une théorie améliorée par Newton.

Jean-Pierre Ducret, sourcier, radiesthésite et trufficulteur travaille avec passion et détermination depuis 20 ans sur une théorie selon laquelle, les arbres producteurs de truffes sont placés sur des croisements d’ondes telluriques et magnétiques. En identifiant l’emplacement du croisement de ces ondes, en analysant la nature du sol, l’exposition, il serait possible d’optimiser la culture de la truffe.

La truffe, qui fait la fortune de certains restaurateurs et soulève l’enthousiasme des gourmets en France comme à l’étranger, reste auréolée de mystères, de sa naissance à sa célébration dans les plus belles assiettes du monde.

En harmonie avec la nature, une nature si belle dans notre région, Jean-Pierre Ducret pourrait bien être le Pythagore de notre ère. S’il est parfois marginalisé par les églises scientifiques qui sauf exception, lui conteste l’orthodoxie de ses travaux, le mystère de la truffe pourrait bien être en voie d’être percé par cet autodidacte.

Personnage attachant, toujours prêt à rendre service à son prochain, s’ il est intarissable sur les mystères de la truffe, c’ est aussi à notre terroir qu’il nous renvoi, ainsi qu’à sa nécessaire préservation.

Image d’illustration : A l’aide du pendule et de l’échelle de Bovis, Jean-Pierre Ducret mesure l’intensité vibratoire du sol, favorable ou non à la tuber mélanosporum.

→ A revoir : l’excellent reportage de Francis Malory Huss « Les dessous du diamant noir« 

Please follow and like us:
error