Dracenie : commémoration du 15 juin 2010

Aujourd’hui, 3 ans après les inondations du 15 juin 2010 aux conséquences dramatiques pour le Var et la Dracenie en particulier, l’heure est à l’apaisement et au recueillement.

Même si la douleur et la colère sont encore présentes, l’apaisement doit prendre le pas sur la polémique. Car la polémique n’a plus sa place, l’ histoire le démontre, celle-ci ne change rien au cours inexorable des choses.

Aujourd’hui, ce qui compte ce n’est pas le ballet des décideurs politiques, c’est d’avoir une pensée pour chacune des victimes qui ont perdu la vie dans ce terrible évènement qui marquera à jamais.

Comme cet élan de solidarité qui s’est spontanément organisé pour apporter une aide à ceux qui avait tout perdu, l’unité doit être la seule attitude. S’unir dans la pensée pour tous ceux qui aujourd’hui vivent ce triste jour, comme une souffrance emportant son lot de chagrin ou de remords est peut-être le plus digne moyen de témoigner sa compassion.

Plus de fraternité, plus de solidarité et de compréhension les uns envers les autres, c’est peut-être le plus bel hommage qui pourra être rendu à ceux qui par l’injustice et la cruauté du sort, ne sont plus là aujourd’hui.