Fête de la châtaigne à la Garde Freinet

Ce dimanche 30 octobre 2016 se tenait à la Garde-Freinet, la traditionnelle fête de la châtaigne.  Ce magnifique village de caractère, dominant les maures et le golfe de Saint-Tropez a été assailli une fois encore par une foule d’amateurs venus pour parcourir les différents étals de producteurs locaux ou régionaux. Outre les professionnels de la castanéiculture centralisés sur la place de l’hôtel de ville, l’on pouvait trouver des producteurs de fromage ou de miel.

fête de la châtaigne

La fête de la châtaigne c’est non seulement un moment convivial à partager, mais c’est l’occasion de célébrer un particularisme de notre région, celui du massif des maures. Ce massif étant le seul espace castanéicol du département du Var, un massif jusque là préservé qui rassemble des chênes liège et châtaigniers.

Introduite dans les Maures au Xe siècle par les premiers Chartreux, la castanéiculture permit à une population abondante de survivre dans des contrées déshéritées, la châtaigne constituait en effet la seule nourriture pendant une grande période de l’année.

Au début du XXe siècle la production de châtaignes était de 4000 tonnes pour passer dans les années 80 à 500. De nos jours, la châtaigne constitue une des principales cultures et productions du massif des Maures, notamment à Collobrières, où elle occupe 900 hectares.

Les fêtes de la châtaigne dans le Var

– Collobrières
– Les Mayons
– Gonfaron
– La Garde-Freinet
– Pignans

Jean Michel Lecocq en séance de dédicaces

Jean Michel Lecocq
Croisé à la librairie le bâteau-lavoir de la place vieille, Jean Michel Lecocq présentait son dernier roman policier, « les bavardes » dont l’action se situe à Sainte-Maxime.

Prochain évènement à la Garde Freinet

Exposition de la crèche réalisée par Maxime Codou à la chapelle Saint-Jean du 1er décembre 2016 au 5 février 2017.
Chapelle Saint Jean