Exercice de contre rebellion à Canjuers

Organisé sur le camp de Canjuers à la base opérationnelle avancée du Villars qui est une réplique exacte des bases afghanes,  un exercice de contre rebellion a pu rassembler du 19  au 26 février 2014, les lieutenants en formation aux écoles d’infanterie et d’artillerie de Draguignan.

Cet entrainement commun avait pour but de faire travailler ensemble l’infanterie et l’artillerie afin de pouvoir mener à bien des opérations tactiques au sein d’un sous-groupement tactique interarmes (SGTIA). Pour cela, la maîtrise du commandement des sections et des équipes d’observation et de coordination des appuis-feux doit être parfaite. Les lieutenants, soumis à la rusticité de la base opérationnelle, ont dû intégrer des appuis (feu, cyno, génie) dans la manœuvre.

Une dimension médiatique avec des étudiants en journalisme

Les officiers stagiaires ont  été confrontés à la dimension médiatique d’un théâtre d’opérations, puisque des étudiants de l’IUT de journalisme de Cannes étaient intégrés aux sections et ont réalisé des reportages et des interviews en situation (illustration de l’article).