Draguignan : une boulangerie solidaire

Vendredi dernier, une vidéo réalisée par Jean Claude Honnorat rendait un dernier hommage à Philippe, un homme de la rue, figure de Draguignan, à qui certains accordaient une ressemblance avec le chanteur Renaud. Cette disparition illustre une détresse sociale à laquelle notre société ne sait manifestement pas répondre. Alors il reste le niveau de l’individu, la réponse de proximité, celle qui ne se voit pas, qui n’est pas médiatisée.

Dépassés l’agacement, le sentiment d’agression face à un homme qui n’a rien et qui se manifeste comme il le peut. Dépassée la peur de la contagion… Et si la misère était contagieuse ? Chacun adopte donc une attitude plus ou moins bienveillante.

Au-delà des clichés, des idées reçues, un regard, une parole peuvent réconforter ceux qui par les coups durs de la vie, se trouvent entravés par le trottoir, l’isolement ou l’insécurité permanente.

Certes, les difficultés touchent tout un chacun et la période de crise sans fin, dans laquelle la France est plongée révèle les individualismes. Même s’ il y aura toujours quelqu’un pour considérer que ces pauvres gens sont des « assistés », faire le bien de temps en temps, cela ne « mange pas de pain » et peut contribuer à se réconcilier avec sa part d’humanité.

Une baguette en attente

Une initiative lancée sur internet nous a été signalée par une internaute (merci Carole). Cette initiative se nomme « une baguette en attente ». Le principe est simple, en achetant sa baguette, il suffit d’en payer une supplémentaire qui sera donnée par le commerçant partenaire à une personne dans le besoin. Cet acte d’achat, simple, solidaire et symbolique engendre une double relation de confiance. Confiance du client solidaire envers le commerçant et confiance du commerçant envers le bénéficiaire.

Draguignan : une boulangerie solidaire

A Draguignan, une boulangerie-pâtisserie participe à cette action, il s’agit de la « boulangerie gourmande » de Nathalie et Stéphane Anne située au 128, avenue du maréchal juin dans la résidence Saint Léger. Sur sa vitrine vous y verrez l’affichette « une baguette en attente ».

Une baguette en attente
Affiche une baguette en attente