Draguignan : aimable chinoiserie

Economie mondiale oblige, les relations diplomatiques avec la Chine ont été boostées récemment par la visite de notre Président sur les terres de l’empire du milieu. En cette année du serpent, si dans les « mythes et légendes » les serpents de mer se rapprochent du Dragon,  l’on peut déceler depuis quelques années certains signes qui pourraient révéler l’action avant-gardiste de la cité Dracénoise dans son rapprochement avec nos amis asiatiques.

Le premier indice, s’il en est, fut le portail d’entrée du stade Léo Lagrange, aux faux airs de temple Shaolin.

Léo Lagrange Shaolin
Un indice plus récent, est tiré d’une publicité institutionnelle en page 27 du dernier numéro et non moins toujours excellent « Séduction Provençale ».

seduction provençale
Sur la photo d’illustration promouvant un service municipal à destination des associations et clubs Dracénois, l’on peut noter la présence de 3 personnages sur 6 plutôt « typés » Asiatiques.

Est-ce un signe précurseur de futurs accords économiques ?  A suivre…