Location saisonniere en Dracenie

La location saisonniere en Dracénie ou dans le Var représente une activité économique non négligeable au moins pour 3 raisons. La première, c’est qu’une activité de location saisonnière permet à son propriétaire de générer au mieux un complément de revenu, parfois pour financer sa résidence principale au soleil, au pire elle permet de payer  son entretien ou une partie de ses charges.

Autre raison liée à la demande, l’aspiration d’une certaine clientèle pour un réceptif authentique et soigné. Enfin, le contact avec l’habitant est une raison qui n’est pas non plus à négliger.

Les effets pervers de la location saisonniere

Plusieurs effets pervers demeurent, comme dans n’importe quelle autre activité économique liée au tourisme. Les mauvaises surprises liées à des publicités mensongères, à l’amateurisme de certains propriétaires, la concurrence faite aux professionnels qui sont soumis à des contraintes en terme de sécurité et d’hygiène plus restrictives ou encore à des charges financières plus lourdes.

Enfin, pour les riverains cela peut entrainer des nuisances sonores dont des vacanciers venus acheter le soleil et la liberté n’ont parfois pas conscience.

La règlementation des chambres d’hôtes

Qu’elles soient exploitées à l’année ou en saison, les chambres d’hôtes relèvent malgré tout d’une législation ad hoc, toutefois difficilement contrôlable. Les conditions d’accueil du client sont encadrées, une déclaration en mairie est nécessaire en préalable à toute activité,

La location de chambres d’hôtes

La location de chambres d’hôtes chez l’habitant, exploitées toute l’année ou à la saison, constitue une activité professionnelle, de nature commerciale ou agricole. Elle implique certaines obligations concernant les conditions d’accueil du client (c’est le propriétaire lui-même qui doit accueillir le client dans sa résidence principale), une déclaration en mairie, l’immatriculation et l’affiliation à la Sécurité sociale.

Concrètement, la location d’une chambre d’hôte doit comprendre la nuitée (incluant la fourniture du linge) + le petit déjeuner, le ménage des chambres devant effectué au quotidien. Outre les obligations légales en terme d’affichage des prix ou de facturation, la capacité d’accueil en chambres d’hôtes est limitée à 5 chambres et à 15 personnes en simultané. Au delà, c’est la réglementation de l’hôtellerie qui doit s’appliquer.

Les chambres d’hôtes en Dracénie

Si l’on en croit le site de la Communauté d’Agglomération Draçénoise, ce ne sont pas moins de 136 loueurs de chambres d’hôtes qui sont référencés. Sur 19 communes adhérentes à la CAD, ce nombre semble toutefois relativement bas.

La location saisonnière sur le web

Comme pour l’immobilier transactionnel, il existe pléthore de sites web plus ou moins pertinent en matière de chambres d’hôtes ou locations saisonnières. Si l’on prend l’exemple de la commune de Lorgues dont l’offre est particulièrement riche, l’on peut trouver sur AirbandB des chambres d’hôtes de 20€ à 149€ la nuit en fonction de la saison.

Sur le site des Gîtes de France, 16 locations sont référencées toujours à Lorgues, pour des séjours à la semaine.

Sur Tripadvisor, on trouve à Lorgues, des locations saisonnières de 297€ à 14189€ la semaine.