News

Compte à rebours pour les municipales 2020

Dans un peu plus de 3 trois semaines, se déroulera le premier tour des élections municipales en France. Cette date viendra clore une période de 6 ans de mandat pour les sortants et en ouvrira une autre, de 6 années supplémentaires; Pour ces mêmes sortants(s’ils se représentent et s’ils sont réélus) ou pour ceux qui les auront remplacés.

Ces 6 années que représente le mandat de maire, c’est une sorte de « chèque en blanc » signé parfois, pour des raisons qui ne sont pas toujours les meilleures ou les plus rationnelles.

Sans « étiquette » caractéristique de l’ère Macron

C’est devenu la mode et depuis Macron, nécessité faisant loi, les listes « sans étiquette » sont de plus en plus nombreuses. Les socialistes ayant disparu et la droite de gouvernement ayant presque achevé de se faire Hara-Kiri sur l’autel des ambitions personnelles, ceci explique cela…Donc pour ne pas être « clivant », pour ratisser large dans une société désormais sans repères(car les repères c’est pas progressiste), il faut être « sans étiquette »… Pour autant, faudrait-il être sans valeurs?

Une élection aux enjeux politiques majeurs

Le mandat de maire est celui qui a probablement le plus d’impact sur la vie quotidienne des français. Il est plus long que celui du Président de la république et il est celui qui permet aux écuries politiques ou réseaux d’influence divers, un maillage nécessaire pour une victoire
aux élections ultérieures; Sénatoriales, départementales;

C’est dire que le mandat de maire n’est pas si anodin, d’autant qu’il conditionne aussi la composition des très lucratives agglomérations ou autres communautés de communes. Et étrangement, l’on n’en parle pas beaucoup…

Panorama des motivations

Pour les affairistes, le mandat de maire est celui qui sera le plus
convoité. Pour les questions immobilières ou les marchés publics, il est probablement très tentant de se donner les moyens d’être dans les bons papiers de tel ou tel baron local.

Pour les retraités ou semi-retraités, un mandat électif peut être parfois une source rêvée de revenus complémentaires.

Pour d’autres, le mandat électif est peut-être un moyen de revanche sociale. En effet, quelques soient leurs qualités intrinsèques, les élus, se trouvent toujours beaucoup plus d’amis, que lorsqu’ils ne le sont pas ou plus…

Un choix difficile parfois, entre la peste et le cholera

Cela peut arriver, le choix se fait parfois par élimination, l’on choisi le « pis aller », celui que l’on déteste le moins…

Cette échéance à venir ne fera donc probablement pas exception. Le choix sera difficile pour celui qui voudra trier le bon grain de l’ivraie. Le vrai renouvellement étant devenu quasi impossible.

A de nombreuses questions il faudra essayer de trouver des réponses. Quel candidat est le plus sincère dans sa démarche? Quel candidat est le plus indépendant? Quel candidat est le plus impartial ou honnête? Quel candidat est le plus humble? Quel candidat saura ne pas devenir un petit dictateur?

Quel candidat saura ne pas abuser de son pouvoir une fois élu? Quel candidat saura faire son job et rien que son job (et pas celui des fonctionnaires qui comme professionnels et techniciens savent faire)? Quelle place tel candidat donnera réellement aux nouvelles générations?

Rendez-vous donc au 15 mars prochain. Celui qui gagnera, sera forcément le meilleur.

Vous pourriez également aimer...