La tradition du mardi gras

La journée qu’on appelle mardi-gras marque la fin de l’alimentation riche que les humains se sont accordée pour tenir le coup pendant la froidure, et a priori, fin de la fiesta carnavalesque.

Car dès le lendemain lui succède le mercredi des cendres, c’est-à-dire le premier des quarante jours de carême qui mènent à la Pâque.