Art Riviera

dracenie.net

Média varois au coeur du sud

Plateformes pétrolières au large des côtes du Var ?

Des plateformes pétrolières bientôt, à 25 kilomètres de nos côtes Varoises ? Si Cavalaire ou le Golfe de Saint Tropez connaissait déjà les « Offshore », à quelques kilomètres, c’est une autre catégorie de Offshore qui risque d’apparaitre. Chacun ayant en tête la toute récente catastrophe du Golfe du Mexique, démontrant que le risque zéro dans ce type d’exploitation n’existe pas, c’est faire courir un très grand risque à la méditerranée, à notre région, aux espèces sous marines et évidemment aux populations et à l’économie de notre région (basée sur le Tourisme) que d’envisager des exploitations pétrolières au large de nos côtes.

La Côté d’Azur Assassinée

De barres de béton, en centre commerciaux, zones artisanales, villages de marques, décharges sauvages, panneaux publicitaires en passant par les incendies de forêts, volontaires ou pas, par les pollutions de toutes sortes de nos sols et rivières, en terminant par les lignes « LGV », et désormais par les futures (?) plateformes Offshore, c’est la poule aux oeufs d’or que l’on assassine et au delà de ça une région entière avec ses habitants.

Le Cadeau de Borloo

Juste avant de quitter le gouvernement, et c’est paradoxal, l’homme du Grenelle de l’environnement, aurait « donné son aval aux velléités de la société britannique Melrose Resources, laquelle a de facto les mains libres pour rechercher du gaz et du pétrole à proximité du sanctuaire Pelagos dans une zone de douze mille cinq cents kilomètres carrés (NDLR : avec par endroits des fonds marins pouvant aller jusqu’à deux mille six cents mètres). Situé non loin des côtes varoises, celui-ci s’étend sur quatre-vingt sept mille cinq cents kilomètres carrés et abrite une biodiversité aquatique particulièrement riche, avec notamment quatre espèces de tortues marines, des baleines, des dauphins et des orques« .

A lire  Intempéries dans le Var : Draguignan attend le ministre ?

Cette société a débuté en méditerranée (mer fermée…) des « travaux d’évaluation de la sismicité de la zone de douze mille cinq cents kilomètres carrés qu’elle s’est vu octroyer. Ceux-ci dureront deux mois et, en cas de résultats satisfaisants, pourraient au bout du compte déboucher sur une exploitation d’hydrocarbures ».

Toujours en méditerranée des forages en Libye

« Alors que du côté africain BP devrait commencer à forer au large de la Libye d’ici la fin de l’année force est d’admettre que les choses se compliquent singulièrement pour les espèces méditerranéennes, prises en tenaille entre deux projets pétroliers qui par définition augmentent les risques écologiques ». (source : zegreenweb).

Les responsables politiques Varois silencieux ?

Quelles ont été les positions à ce sujet, de nos chers parlementaires Varois ? Quels ont été les positions de nos responsables politiques départementaux ou régionaux ? A quelques  petits mois des élections Cantonales, il serait intéressant de connaitre les points de vue des uns et des autres sur cette question cruciale pour l’avenir de nos côtes et plus largement pour celui de la méditerranée et des espèces qui y vivent, nous autres Humains, inclus.

Aller plus loin :


Please follow and like us:
error